Technologie

Le Samsung Galaxy NX est devenu une merveille

Samsung Galaxy NX

Pendant que les constructeurs japonais cartonnent avec Wifi il y a quelques années, Samsung avait aussi essayé de se faire du renom avec son premier appareil photo numérique à objectifs interchangeables sous Android. En effet, la marque coréenne commençait à réaliser la concrétisation du Samsung Galaxy Camera l’année dernière puis continue à produire avec la Galaxy NX ainsi que la Galaxy S4 Zoom cette année.Pour arriver à la cheville des constructeurs japonais sur le segment de COI ou Compacts à objectifs Interchangeable, il devrait alors faire preuve de quelques innovations et de pris de risque pour se faire de la place dans ce marché concurrentiel.

Pour plus de détails sur les caractéristiques techniques, redirigez-vous vers l’annonce ici.

Les grands constructeurs photographiques comme Canon, Nikon, Sony, Olympus, Panasonic ou encore Fujifilm ont essayé de faire des modérations dans leur production et ausside faire la moindre innovation dans leurs appareils. De ce fait, ils n’ont pas touché les gros zooms sur les compacts ou les progrès au niveau des capteurs, pour cela, ils se sont juste contentés d’appliquer quelques innovations avec l’arrivée du segment hybrides ou COI et la généralisation du Wifi sans GPS. Alors que Samsung, qui n’est pas très connu dans le monde de la photo et de la création de l’appareil, avait fait beaucoup d’innovation dernièrement sur leurs appareils, si on ne mentionne qu’il avait fait autrefois. En effet, je parle ici de la fois où il l’avait ajouté à son appareilles compacts avec un petit écran sur la façade ou ceux avec un écran à 1800. Puis, il avait aussi introduit le Wifi à leurs appareils, cela au niveau des compacts et des hybrides comme la NX, ce qui avait donné naissance à la NX. N’oublions pas aussi que ces deux dernières années, ce qui fait la particularité de Samsung est ce qu’il appelle « Smart&Share », ce dernier permet l’utilisation d’applications liées (iOs et Android), du Wifi Direct et du DNLA.

Vu que la spécialité de Samsung était l’Android, on était déjà certains d’entendre parler d’un APN sur Android bientôt. En effet, il l’avait amorcé avec la Samsung Galaxy Camera l’année dernière. À la place d’un Nikon, il avait décidé d’utiliser un vrai Smartphone muni d’un compact à l’intérieur qu’un compact avec un Android. Ce qui veut dire que la Galaxy Camera est une descendante de la Galaxy S3. Les configurations qu’il avait installées sur l’appareil le rendaient favorable pour les bloggeurs et pour les fans des réseaux sociaux. L’instauration d’un capteur retro plus grand et d’une stabilisation rend les photos de bonne qualité par rapport aux autres Smartphones ;et pour les photos partagées qui sont prises au vol, la présence d’un zoom optique les avait améliorées. Personnellement, je suis resté bouche-bée face à cet exploit. Quelle bonne idée, me suis-je dis !

Moi, en étant un des utilisateurs des réseaux sociaux et surtout d’Instagram, j’avais déjà pris des photos avec Galaxy Cameraqu’on ne pouvait pasprendre avec unSmartphone. Et aussi d’autres photos pouvant être prise avec réflex ou compact mais non avec une Smartphone, et avecplus de créativité quand on les partage à la volée. On n’avait plus besoin d’une grande largeur de champ pour que la photo réussisse.

Pareil pour le Wifi, j’étais aussi séduit par cette nouvelle technologie, cependant, il possède aussi ses inconvénients et ses points faibles. Il permettait de faire des partagesde photo facile via Smartphone, mais ce n’était pas réciproque dans le sens inverse. Il était difficile de faire des transferts à travers des Smartphones ou des tablettes.Et cela faute de l’autonomie de l’appareil, alors qu’il fallait activer et réactiver le Wifi à chaque fois qu’on procède à un partage, le transfert n’est pas automatique. Un autre atout qui m’avait plus sur ce nouveau Smartphone est la géolocalisation. En effet, l’appareil est doté d’une fonction comme du GPS, ce qui permettait d’avoir plus d’information. Il est possible de se demander où la photo a été prise sur les réseaux sociaux, c’était une tache facile avec les Smartphones car c’est activé par défaut. On peut aussi agir pareil avec le Wifi, cependant on doit y procéder à l’immédiat sinon les informations risquent de se dissiper en quelques temps. Ce qui explique ce fait est la présence de l’application iOS et Android qui empêche la synchronisation. On peut chercher recours aux balises GPS, mais cela demande encore beaucoup de travail, alors que de nos jours on essaye de gagner du temps.

Qu’est ce que Galaxy NX propose alors ? Pour répondre à cette question contentons-nous juste de faire des comparaisons. Comparons la qualité qu’on obtient avec un APN compact et un Smartphone, puis la qualité avec un capteur APS-C et un Smartphone, à tout cela on ajoute les atouts apportés par le Wifi et le GPS qu’on avait mentionné avant. Ainsi Galaxy NX pourrait bien être le meilleur, non ?

Si on avait pu découvrir les avantages de la Galaxy NX, citons quelques inconvénients de l’appareil. Le premier réside dans le design. Au début, on nous faisait penser que cela ressemblait à une base de NX20, cependant, en réalité on se trouve face à un appareil avec un gros boitier qu’un reflex d’entrée de gamme semblable au Canon EOS 700D. Je la compare à un reflex car à vrai dire il s’agit ici d’un hybride compatible avec la gamme NX propre à Samsung et qui ne possède pas une visée optique mais électronique. Parlons maintenant du second inconvénient, il s’agit de ce que l’on appelle l’ergonomie. Je pense qu’il est préférable de voir des boutons de raccourcis bien qu’il soit un hybride avec un écran tactile de 4,8 pouces. En effet, cela est absent pour la Galaxy NX. Samsung avait déjà essayé de faire une meilleure adaptation pour les écrans tactiles avec AMHA, mais à mon avis ce n’est pas encore suffisant. En ce qui concerne la poignée géante, je ne cache pas qu’elle est pratique pour une excellente prise en mais, mais j’aurais préféré le form-factor de NX300.

Parlons-en maintenant de la finition du travail. On peut dire que l’appareil est fiable et solide. Je répète ce que je disais avant, la poignée est trop grande, par contre je me suis résigné et le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de boutons m’avait plus à la fin. C’est tout à fait différent de ce que j’affirmais précédemment, mais peut être que je n’aurais pas du mélanger design et ergonomie dans le monde de la photographie. En ce qui concerne l’QQ écran, il est aussi bon en tout et sans oublier de mentionner sa fluidité, mais NX300 me semble le meilleur grâce à son contraste et au fait que son écran soit inclinable. Pour la visée à travers l’écran tactile, je trouve cela aussi mieux que les viseurs électroniques. Un appareil avec un réglage via écran tactile, c’est pour moi un des grands changements ergonomiques que j’ai pu voir durant ces dernières années. Cela me fait rappeler le Sony NEX. Un Autofocus qui a aussi sa rapidité et sa spécificité car c’est aussi une hybride, mais face à l’évolution des compacts et des Smartphones, elle a encore de long chemin à faire pour pouvoir se mesurer à eux. Elle est encore très loin par rapport à ses concurrents.

Personnellement, je ne m’attendais pas à ce Galaxy NX, cependant j’avoue que malgré ses quelques imperfections, elle a des atouts importants qui pourront pousser les concurrents à faire de leur mieux de leur coté. J’étais déjà convaincu par la Galaxy Camera, mais cette Galaxy NX elle peut encore faire plus d’exploit pour Samsung. Je suis aussi parmi les utilisateurs qui ont testé l’usage de la NX300, et avec lui j’avais déjà eu ma dose de surprise avec son interfaçage avec un Smartphone Android. Quant à la Galaxy Camera, elle restera un APN avec les configurations d’un Smartphone, cependant vous pouvez le remplacer par un autre cas vous voulez partager vos photos avec une meilleure qualité. Je ne vais pas rater l’occasion de faire moi-même un essai bientôt.

Derniers articles Technologie

Laisser un commentaire